Paysagistes : comment choisir la bonne banque professionnelle pour votre entreprise ?

    visuel pièces de monnaie et économie

    Vous êtes un expert de l’aménagement des espaces verts et de leur entretien ? Vous désirez ouvrir votre propre entreprise afin de mettre à la disposition d’une plus large clientèle votre savoir-faire ? Vous avez besoin d’un important financement pour réaliser ce projet, mais la multitude d’institutions bancaires qui existe ne vous facilite pas la tâche ? Ne vous inquiétez plus ! Découvrez les étapes à suivre pour bien choisir la banque professionnelle qui couvrira votre entreprise paysagiste et vous aidera pour développer un projet viable.

    Définir ses besoins pour bien choisir sa banque professionnelle

    Vous l’aurez deviné, pour faire un choix certain d’une banque pour son entreprise, la connaissance exacte des besoins de votre nouvelle société est indispensable. C’est une étape à ne pas prendre à la légère car elle déterminera le secteur bancaire vers lequel vous vous tournerez. Si vous voulez une banque classique nationale, en ligne ou à caisse régionale, il faudra alors adapter vos besoins en chéquier, solution de financement, instruments comptables, terminaux de paiement, opérations internationales. Le choix de votre banque pour votre société de paysagiste doit se faire en fonction de vos propres besoins.

    Les néobanques permettent à tout entrepreneur de bénéficier d’offres pour ouvrir un compte bancaire professionnel avec tous les avantages nécessaires. Pour rappels le terme “néobanque” est utilisé pour représenter les nouvelles banques en ligne, 100% digitale. L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est également totalement envisageable via ce type de banque. Cette ouverture est accompagnée d’avantages intéressants, de quoi faciliter le choix de la banque adaptée à vos besoins.

    Il faut également prendre en compte son potentiel de développement sociétal ou entrepreneurial. En effet, il existe une nette distinction entre les contraintes auxquelles sont confrontées les petites entreprises et les sociétés de taille supérieure et surtout dont le capital est plus important. Par exemple, la société par actions requiert des démarches complexes et légalement prévues pour le choix d’une banque. Par contre, l’entreprise personnelle est structurée de façon plus simplifiée, impliquant, certes, un certains nombre de démarches légales obligatoires mais, aussi, des avantages structurels adaptés à la taille de sa structure.

     

    Connaître les prestations des banques professionnelles

    Bien que la plupart des services bancaires soient similaires, il en existe qui sont propres à chaque banque. Voilà pourquoi, il est essentiel de choisir votre banque en fonction de vos attentes, notamment adapté à votre business plan. Cela nécessite donc une  identification claire et précise des offres qui correspondent le mieux à vos réalisations. Il peut s’agir du financement de :

    • Matériaux d’aménagement et d’entretien de jardins (sécateurs, tracteurs, tronçonneuses, râteaux…) ;
    • Outils de création ornementale (gazons, plantes grimpantes, couvre-sol, arbustes d’ombrage, plante à fleurs…) ;
    • Matériels de réalisation de piscine, de toiture végétale, de muret, de clôture… ;
    • Les outils de rénovation d’espace paysager et d’entretien des végétaux, etc.

    La prise en compte de ses attentes permet de se tourner vers la banque qui a la capacité de fournir le financement à long terme pour vos projets. Elle doit être présente pour vous conseiller sur vos investissements, vous accompagner avec un service d’assurance et surtout vous donner les stratégies de paiements bancaires en ligne sécurisés.

    Comparer les tarifs bancaires

    Les prestations ont un coût qui diffère d’une institution bancaire à une autre. La différence entre celles-ci est importante quand vous procédez à une comparaison. C’est la raison pour laquelle il est fondamental que vous prêtiez attention à la tarification de la prestation qui vous convient. Il existe un certain nombre de points à ne pas négliger lors de l’évaluation des services d’une banque. Il convient alors d’examiner :

    • Le coût de la tenue de compte professionnel ;
    • Le pourcentage des commissions de la banque lors de mouvement débiteur ;
    • L’accès aux logiciels en ligne qui est payant pour toute banque autre que les néobanques ;
    • Le coût d’un carnet de chèques ;
    • Les frais de package…

    Si vous n’avez aucune envie de vous faire surprendre par les prélèvements mensuels élevés, faites un examen minutieux de cette tarification bancaire. Cela vous permet de choisir la bonne banque professionnelle pour votre entreprise de paysagiste.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *