Comment bien assurer votre véhicule professionnel en tant que paysagiste ?

    assurance véhicule professionnel

    Vous venez de créer votre propre société en tant que paysagiste ? Pour le bien de votre société, mais également de vous-même, vous devez disposer d’une bonne assurance, adaptée à votre véhicule professionnel, ainsi que pour l’exercice de votre activité dans sa globalité. Que devez-vous faire à ce niveau pour ne pas être en conflit avec les lois en vigueur ? Nous vous donnons une liste de bons conseils à suivre au sein de cet article dédié.

    Quelles garanties pour bénéficier d’une bonne assurance auto professionnelle ?

    Il n’existe aucune différence entre une assurance automobile classique et une assurance automobile professionnelle. Les garanties qui vous seront proposées seront les mêmes et vous aurez le choix entre ses trois formules :

    Assurance au tiers 

    Elle correspond au minimum obligatoire. L’assurance au tiers inclut la garantie en responsabilité civile qui vous permet de bénéficier d’une couverture en cas de dommages corporels et matériels envers un tiers.

    Assurance au tiers plus

    Cette formule qui vous est proposée est une offre intermédiaire disposant quand même de garanties très bien fournies comme des garanties incendie et vol.

    Assurance tous risques

    Celle-ci, comme dans le cadrer de l’assurance de votre véhicule personnel, vous offre une plus large protection contre les sinistres responsables ou non.

     

    L’assurance professionnelle est-elle obligatoire pour un paysagiste ?

    Au-delà de l’assurance pour votre véhicule professionnel, il est important que vous soyez assurés concernant d’autres points de votre activité. En tant que paysagiste, il existe deux types d’assurance auxquelles vous pouvez souscrire. Il s’agit de l’assurance responsabilité civile décennale et de l’assurance responsabilité civile professionnelle.

    L’assurance responsabilité civile décennale

    Celle-ci est obligatoire et concerne tout professionnel qui opère dans le domaine de la maçonnerie paysagère (portails, bassins, murets…). L’assurance décennale paysagiste vous protège des dommages qui pourraient subvenir sur l’ouvrage pour une durée de 10 ans à partir de la réception de l’œuvre. Tout contrat de Responsabilité décennale prévoit également des clauses relatives à la responsabilité civile.

    La responsabilité civile professionnelle

    Ce type d’assurance par contre est facultative pour les paysagistes. Toutefois, elle est fortement recommandée. En effet, en tant que paysagiste, au moment de l’exercice de votre activité, il est possible que vous causiez des dommages à des tiers. Il peut s’agir de vos partenaires, clients ou même fournisseurs.

    La responsabilité civile professionnelle couvrira les erreurs, fautes, omissions ou imprudences que vous pourrez causer et qui pourront être à l’origine de dommage immatériel, matériel, corporel ou même financier à un tiers. Ce qui vous évitera d’effectuer des dépenses auxquelles vous n’étiez pas préparé. Vu son importance et même si elle reste facultative, vous devez pour votre propre sécurité financière y souscrire.

    Le coût d’une assurance professionnelle paysagiste

    Le tarif d’une assurance en responsabilité civile professionnelle n’est pas fixe. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour sa détermination. Il s’agit particulièrement :

    • Du chiffre d’affaires prévisionnel ou réalisé s’agissant d’une entreprise ;
    • Des garanties optionnelles pouvant s’y ajouter ;
    • Des plafonds d’indemnisation et du niveau de franchise.

    Concernant ce dernier critère, il est conseillé de choisir un plafond de couverture plus ou moins égal au chiffre d’affaires de l’entreprise. En réalité, plus votre activité de paysagiste serait grande, plus l’indemnisation sera importante puisque le risque encouru est élevé.

     

    Quelles autres garanties souscrire ?

    Souhaitez-vous pratiquer votre métier en toute tranquillité et bénéficier d’une couverture, peu importe la circonstance ? Sachez qu’il existe plusieurs autres contrats d’assurance auxquels vous pourrez souscrire.

    Multirisque professionnelle

    Cette assurance est obligatoire pour tout paysagiste exerçant pour son compte. Elle permet de bénéficier d’une couverture sur les sinistres qui surviendront sur vos locaux ainsi que vos biens professionnels. Il vous coûtera environ 250 euros par an.

    Protection juridique

    Fortement recommandée, elle vous offre une prise en charge sur les frais de défense et de comparution lorsqu’un litige vous porte devant le tribunal. Celle-ci est généralement incluse dans la responsabilité civile professionnelle ou la garantie multirisque.

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *